Avantages pour l'employeur

L'employeur bénéficie d'aides financières variant selon la taille de l'entreprise.

L'aide Exceptionnelle

Prolongation jusqu'au 31 Décembre !

Comment l’aide unique est elle attribuée à l’employeur ? Doit-il en faire la demande ?

Pour pouvoir en bénéficier, l’employeur doit avant le début de l’exécution du contrat d’apprentissage ou, au plus tard, dans les cinq jours ouvrables qui suivent celui-ci, adresser le contrat conclut avec l’apprenti à l’opérateur de compétences (Opco) dont il dépend.

L’employeur bénéficie d’aides financières variant selon la taille de l’entreprise :

Les contrats d’apprentissage conclus à compter du 1er janvier 2019 dans les entreprises de moins de 250 salariés ayant pour objectif de préparer un diplôme de niveau inférieur ou égal au bac bénéficient désormais d’une aide unique aux employeurs d’apprentis. Cette dernière remplace l’aide TPE jeunes apprentis, la prime régionale à l’apprentissage pour les TPE, l’aide au recrutement d’un apprenti supplémentaire et le crédit d’impôt Apprentissage.

Depuis 2019, l’employeur reçoit une seule aide au lieu de quatre auparavant.

L’aide s’adresse :

  • Aux employeurs de moins de 250 salariés
  • Aux contrats d’apprentissage conclus à compter du 1/1/2019
  • Aux contrats visant la préparation d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac

Quel est le montant de l’aide exceptionnelle ?

  • 5000€ maximum pour la première année si l’apprenti est mineur
  • 8000€ maximum pour la première année si l’apprenti est majeur

L’ASP verse chaque mois un montant correspondant à 1/12ème du montant annuel.