BP Coiffure

BP Coiffure

Brevet Professionnel : Coiffure
Logo Data Dock

Votre interlocutrice

Agathe LAVEUR
CFA du Beaujolais
Agathe LAVEUR
Tél : 04 74 68 25 32
Contact courriel

 
 
 
Après un CAP Coiffure ou un CAP Esthétique Cosmétique, les apprenants peuvent poursuivre leurs études avec un Brevet Professionnel (BP).

En effet, le Brevet Professionnel leur permet notamment de créer leur propre entreprise et d’ouvrir un salon de coiffure.

Formation

Deux jours par semaine au Centre de Formation soit environ 64 jours par an en alternance avec l’entreprise. Soit : 20% en formation ; 80% en entreprise.

Enseignement Général

Anglais ; Expression française et ouverture sur le monde ; Management d’un salon ; Travaux de gestion et d’administration.

Enseignement Professionnel

Arts appliqués ; Biologie ; Chimie ; Technologie ; Travaux pratiques ; Vente-conseil.

Conditions

Conditions d’inscription

• Jeunes (âgés de – 26 ans) ;
• Être titulaire du CAP Coiffure ;
• Conclure un Contrat d’Apprentissage (2 ans).

Ouvert aux stagiaires de la Formation Continue.

Procédure d’inscription

• Dossier de pré-inscription ;
• Entretien individuel ;
• Attestation de l’entreprise ;
• Validation de la candidature ;
• Signature du contrat ;
• Calendrier de la formation.

Témoignages

“Je suis coiffeur depuis deux ans dans un salon de village. Depuis tout petit, j’ai eu envie de faire ce métier. Ma mère m’emmenait partout et surtout chez le coiffeur. C’est ainsi que j’ai connu le monde de la coiffure et qu’est née ma passion.
Je posais beaucoup de questions et plus tard après quelques stages de découvertes, j’ai signé un contrat d’apprentissage pour mon CAP et ensuite signer un nouveau contrat pour 2 ans en vue de mon Brevet.
Durant mes années passées à l’ARFA, j’ai appris beaucoup en techniques mais aussi en matières générales grâce à une super équipe éducative.
Merci à eux et à mon employeur aussi.“ Romain Couturier – BP 1

CAP Réparation des carrosseries

CAP Réparation des carrosserie

Certificat d’Aptitude Professionnelle : Réparation des carrosseries
Logo Data Dock

Votre interlocutrice

Agathe LAVEUR
CFA du Beaujolais
Agathe LAVEUR
Tél : 04 74 68 25 32
Contact courriel

 
 
 
Après le travail du carrossier, le peintre en carrosserie intervient pour améliorer la surface réparée, prépare la peinture, applique la peinture.
Il effectue un travail délicat de retouches et de finition nécessitant une technicité importante et une bonne vision des couleurs. Il utilise l’informatique. Le peintre en carrosserie peut être en relation avec les clients, les experts, les assureurs, les fournisseurs, etc.
Il doit avoir des stages de perfectionnement pour suivre l’évolution des techniques, des matériaux et de la peinture et peut devenir chef d’équipe, chef d’atelier.

Le métier

Le CFA du Beaujolais vous propose le CAP Réparateur des carrosseries.

Le Carrossier Réparateur est chargé de procéder aux divers travaux de remise en état des éléments de carrosserie détériorés. Il effectue ‘démontage’ ‘débosselage’ ‘soudure’ etc, lorsque les éléments sont récupérables on les remplace par des neufs dans le cas contraire. Il vérifie la conformité du véhicule. Le Carrossier Réparateur doit aujourd’hui avoir des connaissances en électricité et en électronique, et utilise l’informatique.

L’évolution professionnelle

Le Carrossier Réparateur peut être aujourd’hui en relation avec les clients, les experts, les assureurs. Son métier est en permanente évolution du fait de l’utilisation de matériaux nouveaux. La Formation Continue permet cette évolution afin d’occuper différents postes : carrossier réparateur ; réceptionnaire ; responsable clientèle ; chef d’équipe, chef d’atelier, etc…

L’entreprise

Le Carrossier Réparateur travaille dans des garages généralistes, dans des entreprises spécialisées en carrosserie, dans les ateliers du réseau des constructeurs voire dans sa propre entreprise.

Formation

(866 heures) Soit environ par an : une semaine sur trois au Centre de Formation soit environ par an douze semaines au centre en alternance avec l’entreprise.

Poursuite d’études

La formation CAP en alternance facilite l’entrée directe dans la vie active, elle peut être complétée par : CAP Peinture en carrosserie après un CAP Réparation des carrosseries en 1 an ; Accès au Bac Professionnel en 2 ans.

Enseignement Général

Anglais; Français; Histoire / Géographie; Mathématiques / Sciences Physiques; Sport.

Enseignement Professionnel

Atelier (Ajustage / Soudure); Analyse fonctionnelle et structurelle; Prévention – Santé –-Environnement; Technologie professionnelle.

Condition

Conditions d’inscription

Jeunes (âgé(e)s de plus de 15 ans); Niveau classe de troisième; Conclure un Contrat d’Apprentissage (2 ans).

Ouvert aux stagiaires de la Formation Continue.

Procédure d’inscription

Dossier de pré-inscription; Entretien individuel; Attestation de l’entreprise; Validation de la candidature; Signature du contrat; Calendrier de la formation; Début de la formation.

Témoignages

“J’ai choisi le métier de Carrossier car j’adore les voitures et je suis une personne manuelle et qui aime la finition. Ayant déjà un BAC Pro en alternance en Chaudronnerie, je me suis dit : après un an de chômage pourquoi ne pas retourner à l’école à 20 ans en apprentissage.

Je me suis lancé en Carrosserie à l’ARFA, après avoir entendu que de bonnes choses. De plus l’Alternance est une méthode positive car cela nous permet de nous introduire dans la vie active tout en restant en contact avec l’enseignement pour ne pas perdre l’envie d’apprendre.

Ces deux années se sont très bien déroulées. Je suis motivé pour continuer pourquoi pas en BAC PRO ou en Peinture. Les profs sont géniaux et m’ont permis de me plaire vraiment au sein de l’ARFA.“ Anthony CARVALHO – CAP carrosserie 2nd année

MC MSEA

MC MSEA

Mention complémentaire : Maintenance des Systèmes Embarqués de l’Automobile
Logo Data Dock

Votre interlocutrice

Agathe LAVEUR
CFA du Beaujolais
Agathe LAVEUR
Tél : 04 74 68 25 32
Contact courriel

 
 
 
Il réalise la maintenance et la réparation de tous les systèmes électriques et électroniques embarqués à bord des véhicules. Il se charge de changer ou de remettre en état les éléments mécaniques et électriques endommagés.

Avec cette mention complémentaire, ce technicien de maintenance est capable d’analyser et de résoudre les dysfonctionnements sur des équipements de plus haute technologie. Il vérifie, mesure et règle des ensembles mécaniques ou électriques en utilisant la documentation technique, les appareils de contrôle et de diagnostic. Il peut être amené à accueillir les clients, à décrire les travaux exécutés et à expliquer le fonctionnement d’un équipement.
Il intervient dans les réseaux après-vente des constructeurs ou dans les entreprises qui disposent d’une flotte automobile dont elles assurent la maintenance.

Formation

(432 heures) Soit environ par an : une semaine sur trois au Centre de Formation soit environ par an douze semaines au centre en alternance avec l’entreprise.

Enseignement Professionnel

Gestion ; Analyse fonctionnelle et structurelle ; Technologie professionnelle et électronique automobile ; Atelier.

Conditions

Conditions d’inscription

Jeunes (âgé(e)s de plus de 15 ans) ; Aux titulaires du CAP Maintenance des véhicules automobiles option véhicules particuliers; Conclure un Contrat d’Apprentissage (1 an).

Ouvert aux stagiaires de la Formation Continue.

Procédure d’inscription

Dossier de pré-inscription ; Entretien individuel ; Attestation de l’entreprise ; Validation de la candidature ; Signature du contrat ; Calendrier de la formation ; Début de la formation.

CAP Peinture en carrosserie

CAP Peinture en carrosserie

Certificat d’Aptitude Professionnelle : Peinture en carrosserie
Logo Data Dock

Votre interlocutrice

Agathe LAVEUR
CFA du Beaujolais
Agathe LAVEUR
Tél : 04 74 68 25 32
Contact courriel

 
 
 
Après le travail du carrossier, le peintre en carrosserie intervient pour améliorer la surface réparée, prépare la peinture, applique la peinture. Il effectue un travail délicat de retouches et de finition nécessitant une technicité importante et une bonne vision des couleurs. Il utilise l’informatique. Le Peintre en Carrosserie peut être en relation avec les clients, les experts, les assureurs, les fournisseurs, etc. Il doit avoir des stages de perfectionnement pour suivre l’évolution des techniques, des matériaux et de la peinture et peut devenir chef d’équipe, chef d’atelier.

L’évolution professionnelle

Le peintre en carrosserie peut être en relation avec les clients, les experts, les assureurs, les fournisseurs, etc. Le Peintre en Carrosserie doit avoir des stages de perfectionnement pour suivre l’évolution des techniques, des matériaux et de la peinture. Le Peintre en Carrosserie peut devenir chef d’équipe, chef d’atelier. Le Peintre en Carrosserie exerce son activité dans les ateliers d’entreprise artisanale, les concessions auto- mobiles ou dans sa propre entreprise.

Formation

(440 heures) Soit environ par an : une semaine sur trois au Centre de Formation soit environ par an douze semaines au centre en alternance avec l’entreprise.

Enseignement Général

Arts Appliqués.

Enseignement Professionnel

Atelier peinture ; Technologie peinture ; Vie sociale et professionnelle / Législation ; Analyse fonctionnelle et structurelle.

Condition

Conditions d’inscription

Jeunes (âgé(e)s de plus de 15 ans); CAP Carrossier Réparateur Automobile; Conclure un Contrat d’Apprentissage (1 an).

Ouvert aux stagiaires de la Formation Continue.

Procédure d’inscription

Dossier de pré-inscription; Entretien individuel; Attestation de l’entreprise; Validation de la candidature; Signature du contrat; Calendrier de la formation Début de la formation.

CAP Coiffure

CAP Coiffure

Certificat d’Aptitude Professionnelle : Coiffure
Logo Data Dock

Votre interlocutrice

Agathe LAVEUR
CFA du Beaujolais
Agathe LAVEUR
Tél : 04 74 68 25 32
Contact courriel

 
 
 
Le titulaire du CAP en Coiffure sera capable de mettre en œuvre les techniques d’hygiène et de soins capillaires, de préparation, d’application et de rinçage des produits, ainsi que les techniques de coupe mise en forme et coiffage. Il assure aussi le conseil et la vente des produits.

Profession artistique en plein essor, le métier de coiffeur exige de plus en plus de personnels justifiant d’une part de compétences professionnelles, de valeurs, mais aussi, d’ouverture d’esprit, de culture, sens du contact clientèle.
Devenir coiffeur ou coiffeuse a toujours fait partie de vos rêves, sachez qu’aujourd’hui, grâce aux diverses formations ou systèmes d’apprentissage coiffure mis en place, il suffit de vous engager.

Formation

CAP 2 ans : (875 heures) Une semaine sur trois au centre de formation soit environ par an douze semaines au Centre en alternance avec l’entreprise.

CAP 1 an :
• En Apprentissage : (485 heures) soit 15 semaines au Centre en alternance avec l’entreprise.
• En Formation Continue (Contrat Pro, …) : (600 heures) soit 18 semaines au Centre en alternance avec l’entreprise.

Poursuite d’études

La formation CAP en alternance facilite l’entrée directe dans la vie active, elle peut être complétée par : Accès au Brevet de Maîtrise ou Brevet Professionnel en 2 ans.

Enseignement Général

Anglais ; Français ; Histoire Géographie ; Éducation civique ; Mathématiques ; Sciences ; Sport.

Enseignement Professionnel

Arts appliqués à la profession ; Biologie ; Connaissance des milieux de travail ; Technologie des produits, des matériels ; Technologie professionnelle ; Vente des produits et des services ; Prévention Santé Environnement.

Conditions

Conditions d’inscription

CAP 2 ans :
• Jeunes (âgés de plus de 16 ans) ;
• Niveau classe de troisième ;
• Conclure un Contrat d’Apprentissage (2 ans).

CAP 1 an :
• Être titulaire d’un BAC ou d’un CAP (le candidat est alors exempté des matières générales).

Ouvert aux stagiaires de la Formation Continue.

Procédure d’inscription

• Dossier de pré-inscription ;
• Entretien individuel ;
• Attestation de l’entreprise ;
• Validation de la candidature ;
• Signature du contrat ;
• Calendrier de la formation ;
• Début de la formation.

Témoignages

“J’ai été intéressée par la coiffure car le monde de la beauté m’a toujours attirée. J’ai choisi, en stage de 3ème d’aller dans un salon de coiffure pour savoir si c’était vraiment la voie dans laquelle j’avais envie de me diriger.
Aujourd’hui, je me suis vraiment épanouie dans cette voie et j’ai d’ailleurs choisi d’aller jusqu’au Brevet.
Ce métier m’a apporté de la maturité, le contact avec les clients est devenu une seconde nature et la pratique du métier m’a fait réaliser que ce n’était pas seulement mon métier mais aussi ma passion.
Mon imagination a pu se libérer grâce aux nombreuses techniques que l’on m’a enseignées et que j’ai pu pratiquer sur les clientes. Les coupes hommes, les brushings, les coupes femmes ainsi que les nombreuses techniques de mèches et de couleurs qui amènent à des résultats tous plus différents les uns des autres.

C’est au sein du CFA de l’ARFA que j’ai pu bénéficier d’une formation complète transmise par des professeurs aimant leur métier, sérieux et à l’écoute.“ Andréa Goutagny – CAP 2